Alive


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une hybride à vendre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Belzy Warumono

avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Une hybride à vendre...   Lun 15 Nov - 12:12

    [img][/img]
    Elisabeth
    Hybride Esclave
    [img][/img]
    Izaïah Klaüse
    Humain Maître


Elisabeth le Dim 3 Fév 2008 - 20:45 a écrit:
Elisabeth venait tout juste d'arriver..Deux hommes en noir, grands et très effrayant l'avait amenée dans une boutique. Enfin...cela ne ressemblait pas vraiment a une boutique, en tout cas, pas une boutique normale...C'étaient des créatures, des hybrides qui étaient a vendres...

Elisabeth regardait autour d'elle, terrifiée...Les deux hommes la pousserent sans douceur vers une cage,en verre, assez grande pour qu'elle puisse y tenir assise...
La jeune hybride, les yeux agrandis de frayeur, fut déshabillée sans menagement et dû passer un costume noir, une jupe et un top tres décolté. Apres, on la poussa avec force dans la cage, et on la maintena fermement. Les deux hommes prirent des chaines... Ils lui passerent tout d'abord un colier autour du cou, auquel ils attacherent une longue chaine, qu'ils fixerent dans un anneau a l'interieur de la cage. Ils attacherent ensuite ses deux mains, en mettant deux bracelets de fer autour de ses poignets, qui étaient reliés aux aussi a des chaines qui s'attachaient egalement dans l'anneau dans la cage...et ils refermerent la porte..

Les ailes de la jeune hybrides avaient été laissées libre, et le blanc de celles ci contrastaient avec le noir de ses habits.

Elisabeth frissona..Elle avait froid, et elle avait peur...
Elle traisaillit encore plus lorsqu'elle entendit la sonette de la porte qui indiquait que quelqu'un venait d'entrer...un client...

Izaïah Klaüse le Jeu 7 Fév 2008 - 22:17 a écrit:
Le jeune garçon s’était habillé sans hâte ce matin, il était resté longtemps à se regarder dans la glace, le regard vide, le visage terne avant d’enfin descendre rejoindre son majordome pour se rendre en voiture au magasin pour qu’il aille acheter l’hybride de son choix. S’est avec nonchalance qu’Izaïah avait accepté.

Une fois arrivé, le jeune garçon observa longuement la façade avant de se décider à entrer. Une sonnette retentit, faisant preuve de sa présence. L’enfant regarda un moment autour de lui. Il régnait dans ce magasin une odeur nauséabonde, de renfermer.


« Ils ne pense jamais à aérer ici ? » déclara-t-il tout haut, de toute évidence mécontent, pour accentuer ses mots le jeune garçon se pinça le nez.

Il prit néanmoins la peine de faire un peu le tour de la boutique. Il y’avait pas mal d’hybride mais pas beaucoup de variété... La majorité étaient croisé d’un chien ou d’un chat et tous semblait en piètre santé. Quand enfin il passa devant la cage de l’hybride ailé, la seule du magasin, il s’arrêta pour prendre le temps de l’observer avant de déclarer en la pointant du doigt :


« Je veux celui-là. »

Le vendeur tenta de dissuader le jeune garçon en répliquant qu’il craignait malheureusement qu’il n’ait suffisamment d’argent pour acheter cette espèce on ne peut plus rare. A quoi Izaïah de répondre que l’argent n’était pas un souci.

« Et je me passe vivement de vos conseils, d’autant plus que ce n’est pas vous qui aller gérer mes comptes, contentez-vous donc de servir votre client comme il se doit et de garder votre jugement pour vous. » dit-il sèchement.

*et toc !* songea le jeune garçon.

Le vendeur quant à lui n’avait plus rien à redire et après avoir fixer son prix alla libérer l’hybride sévèrement attaché.


*Elle n’a pas l’air dangereuse pourtant...* pensa Izaïah en se demandant pourquoi elle était ainsi enchaînée.

Le garçon tendit la main pour que le vendeur lui tende la laisse qui était reliée à l’animal qui à présent qu'il était payé était sa propriété.

Elisabeth le Ven 8 Fév 2008 - 12:16 a écrit:
Elisabeth tourna la tete pour voir qui entrait. a sa grande surprise, elle vit un garçon plutot jeune..et...assez décidé...

Elle l'observa longement, manifestement, il était abitué à etre obéi a chaque claquement de doigts. Il rabrouait sechement le vendeur, qui devenait de plus en plus rouge au fur et a mesure.

La jeune hybride le suivit du regard lorsqu'il examina un par un les hybrides, ses semblables..Quand ce fut son tour, elle recula dans le fond de la cage, faisant tinter ses chaines. Elle devait lui plaire, car deux minutes plus tard, il la pointa et declara qu'il la voulait elle.. Elisabeth sursauta, sur quelle genre de personne était elle tombée?

Elisabeth regarda le vendeur avec une agoisse croissante, mais a son grand soulagement, il n'avait pas l'air d'accord, car elle coutait tres cher.
Elle allait soupirer de soulagement lorsque le garçon rappella sans ménagement le vendeur a l'ordre, en lui disant que l'argent n'était pas un probleme...Manifestement, ce garçon était riche ou noble, ou bien les deux.

Maugréant, le vendeur vint ouvrir la cage, et appela ses acolytes pour maintenir Elisabeth avant de détacher les chaines qui la retenait.Ils enleverent les anneaux de ses poignets, qui avait laissés une légere marque rouge sur sa peau. La jeune hybride massa un peu ses deux poignets, en grimacant. Enfin, le vendeur la fit sortir et la poussa vers son nouveau maitre, a qui il donna la chaine qui était reliee au colier de la jeune créature.

Elisabeth se mit debout difficilement, et deplia ses ailes qui n'avait que trop souffer de son emprisonnement dans cette minuscule cage.Elle les étira avec délice, et lissa quelques plumes qui étaient toutes pliées. La longeur de ses ailes était assez impressionante, et le vendeur, mécontent de ne plus voir le jeune acheteur, puisqu'il se trouvait derriere les deux grandes ailes blanches la forca a les replier dans son dos. La jeune créature jeta un coup d'oeil a son nouveau maitre, espérant qu'il serait clément avec elle...mais elle ne dit rien. Ne le connaissant pas, elle ne savait pas ce qui lui couterait de parler sans sa permission

Izaïah Klaüse le Ven 8 Fév 2008 - 14:40 a écrit:
Le vendeur fit sortir la créature ailée et tendit la chaîne au jeune garçon. La jeune hybride déploya ses ailes et les lissa doucement, s’est à cet instant qu’Izaïah le remarqua…
Il s’avança plus près de la créature qui était plus grande que lui, une fois debout mais le jeune garçon n’en était pas pour autant gêné ou intimidé, ce n’était qu’un détail il se saisit du poignet de la jeune hybride et l’examina.


« Vous n’êtes pas gêné de me vendre un article abîmé ? » déclara-t-il à l’adresse du vendeur en lui montrant les poignets rougit de la créature.

« J’ai pu constater que la plupart de vos créatures ne sont pas au mieux de leur forme et que l’hygiène de ce magasin laissait à désirer… Savez-vous qu’avec seulement ces deux éléments je peux faire fermer votre magasin en un claquement de doigts ? En tout cas, j’espère pour vous que cet animal n’est pas malade autrement, je vous assure que s’est ce que je ferai. »

Pour accentuer ses propos, le jeune garçon lança un regard sévère au vendeur qu’il ne prit même pas la peine de saluer en quittant le magasin d’un pas ferme, l’hybride sur les talons.
Son chauffeur privé l’attendait dans la voiture stationnée juste devant le magasin. Son majordome ouvrit la porte au jeune garçon qui monta le premier dans la voiture en déclarant que la créature aurait le privilège de s’asseoir à ses côtés, à quoi le majordome se contenta d’incliner respectueusement la tête.

La portière claqua et peu de temps après la voiture démarra. Izaïah observa longuement la créature ailé : elle devait se sentir à l’étroit dans cette voiture avec ses grandes ailes…


« Tu as un nom ? » lui demanda-t-il enfin espérant que le vendeur ne lui avait pas vendu une créature muette.

Elisabeth le Ven 8 Fév 2008 - 14:56 a écrit:
Le jeune homme se saisit des poignets d'Elisabeth, rougits par les chaines...Elisabeth frémit mais ne bougea pas d'un poil, regardant le jeune garçon droit dans les yeux.
Il dégageait une prestance et une autorité inhabituelle pour son age.

Le vendeur l'observait avec un air furieux, ce jeune prétencieux osait le critiquer.


"Si vous n'en voulez pas, quelqu'un d'autre la prendra!"

Elisabeth grimaca, elle ne voulait pas retourner dans cette minuscule cage. Pas étonnant que les autres hybrides du magasin avait l'air mal en point, avec le traitement qu'on leur infligeait.

Mais le vendeur ne put rien ajouter, car le jeune partait dejà, l'air hautain, Elisabeth derrirere lui.

Arrivée a la lumiere du jour, la jeune créature cligna des yeux, éblouie, et suivit sans un mot son jeune maitre. IL avait sa propre voiture, ainsi que son chauffeur privé.

Elisabeth monta dans la voiture, puisque son maitre le souhaitait, et tenta de trouver une position confortable. Ses ailes étaient telement grandes qu'elle ne savait pas bien se mettre, et elle risquait de blesser son maitre d'un coup d'aile maladroit. Finalement, elle les replia contre elle, et les retint.

Son maitre lui demanda son nom...


Je..m'apelle Elisabeth...

Sa voix était douce, mais trahissait une legere crainte...

Izaïah Klaüse le Ven 8 Fév 2008 - 20:20 a écrit:
Elisabeth… Ainsi avait-elle répondu d’une voix hésitante qui trahissait une certaine crainte qu’elle s’appelait Elisabeth.

« Hmm… Trop long à mon goût, je t’appellerai donc Elise. » répliqua-t-il en détournant la tête pour regarder par la fenêtre.

Elisabeth… Il ne détestait pas ce nom, s’il avait eut une sœur, il aurait bien aimé qu’elle porte un nom semblable. Elisabeth, de l’hébreu "El-Yah-Beth" signifiant à peu près “maison du Seigneur Dieu“. Ce nom seyait bien à la créature aux allures d’ange qui trônait à ses côtés.

En parlant d’allure d’ange… Sa tenue vestimentaire n’avait absolument rien d’angélique… Elle était plutôt provocante même !


« Tu dois te sentir à l’étroit ici, n’est-ce pas ? Ne t’en fais pas nous arriverons bientôt à bon port, le trajet jusqu'à la demeurre principale ne devrait pas durer plus de dix minutes, un quart d’heure. Mais avant, nous allons visiter quelques boutiques pour te trouver une tenue plus convenable que ça. » dit-il en désignant ses vêtements noir et fort osé qu’il trouvait abject.

*Il aurait pu la mettre à nu que ça n’en aurait presque rien changé* songea le jeune garçon en haïssant d’avantage encore ce fichu vendeur d’avoir maltraité si belle créature.

Le jeune Maître ordonna à son chauffeur de les conduire jusqu’à un magasin de vêtements renommés. Evidemment, elle avait beau n’être qu’une créature, Izaïah n’avait pour autant l’intention d’aller dans une boutique seconde main lui acheter des vêtements.

Cinq minutes n’étaient pas passées avant qu’ils n’arrivent à destination. Le majordome vint leur ouvrir la porte et aida le jeune garçon à descendre du véhicule.


« Tu me suis ? » lança-t-il à la jeune fille.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Belzy Warumono le Lun 15 Nov - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzy Warumono

avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Une hybride à vendre...   Lun 15 Nov - 12:19

Elisabeth le en 8 Fév 2008 - 20:33 a écrit:
Elise?

La jeune hybride grimaca, pourquoi voulait il chager son nom, elle l'aimait bien elle, son nom. C'était bien la seule chose qui lui restait, et on voulait encore le lui enlever.
Elle regarda trsitement son maitre, ne faisant aucun commentaire.

Le jeune maitre lui dit qu'il arriverait bientot, mais pas avant de passer par un boutique de vetements. Sa tenue trop provocante ne lui plaisait pas du tout

Elisabeth hocha la tete, et vu qu'elle n'aimait pas sa tenue elle non plus, elle ramena ses ailes autour d'elle, s'enfermant en quelque sorte dedans. Ces habits noire soulignait le contraste avec ses ailes blanches, mais isl avaient deja été portés, et on pouvait voir quelques traces de sang dessus. Elisabeth était horriblement mal a l'aise la dedans, et elle était bien contente que son maitre ne soit pas le genre de personne a apprécier ce genre de vetements.

Quelque minutes plus tard, ils duent etre arrivés a destination car le jeune homme sortit. Elisabeth sortit aussi, et repondit tranquillement a la question de son maitre, quoique hésitant toujours un peu.


Bien sur...

Elle le suivit, impressionnée par la boutique qui devait etre une boutique de luxe...

Elle observa son maitre a la dérobée, elle ne connaissait toujours pas son nom, et hésitait a le lui demander. La jeune créature brulait de lui demander milles choses, ou allait elle vivre? Que devrait elle faire? Mais ces questions ne franchissaient pas le seuil de sa bouche.

Ils entrerent tout les deux dans la boutique...

Izaïah Klaüse le Ven 8 Fév 2008 - 20:56 a écrit:
« Bien sûr » répondit-elle.

Evidemment, elle n’avait pas d’autres choix que d’obéir. Izaïah se dirigea vers l’entrée du magasin en boitant légèrement comme à l’accoutumée. Il faisait d’énormes efforts pour que cela ne se remarque pas.

Son majordome voulut le devancer pour ouvrir la porte, à quoi le jeune garçon s’indigna :


« Je sais encore ouvrir une porte, merci ! »

Le majordome bafouilla quelques excuses et resta à l’extérieur comme le lui ordonna Izaïah qui entra seul avec Elise.

« Dix, neuf, huit… »

Le jeune garçon commença à murmurer le compte à rebours.

Trois.
Deux.
Un…


« Dix secondes ce sont déjà écoulée sans que personne ne viennent accueillir la clientèle comme il se doit ? Et ça se prétend un magasin de luxe ?! » s’emporta le jeune garçon.

Une jeune femme vint directement s’occuper de lui en s’excusant et en s’informant de ce qu’il désirait.


« Je veux des vêtements pour la demoiselle que voici » dit-il en désignant d’un main Elisabeth, tandis que de l’autre il maintenait le pommeau doré de sa canne.

La vendeuse acquiesça
.

« Je te laisse choisir ce que tu veux Elise, évite seulement les tenues provocantes ou trop voyante, pour le reste tant que tu t’y sens à l’aise, tout est bon. »

Elisabeth le Ven 8 Fév 2008 - 21:10 a écrit:
Elisabeth suivit docilement son maitre, l'observant toujours...ELle remarqua qu'il boitait légerement..Etait il blessé? Mais c'était pratiquement invisible.

Impressionnée par le magasin, elle regardait autour d'elle. Jamais encore elle n'avait vu une boutique comme cela. Mais son maitre, lui si, car il comptait le temps qu'une vendeuse prenait pour arriver.

Elisabeth fronça les sourcils, son nouveau maitre était tres autoritaire et avait l'habitude de faire ce qu'il veux. Un fils a papa surement...

Une vendeuse s'empressa de venir s'occuper de la jeune hybride, non sans une répulsion qu'elle ne prit pas la peine de cacher. Elle emena la jeune fille en la prenant autoritairement par le bras. Elle lui ammena ensuite une tonne de vetements, jupe, pentalon, ainsi que des t-shirt speciaux, possedant des trous pour les ailes.

Elisabeth n'aimait pas beaucoup la vendeuse, sa nervosité était de plus en plus apparente. Au moment ou la vendeuse toucha les ailes d'Elisabeth, la jeune créature fit un bon en arriere, une lueur féroce dans les yeux. Elle tint ses ailes ouvertes, empechant la vendeuse de s'aprocher d'elle, qui ne voulait pas risquer un coup d'aile bien placé.

Ne me touchez pas...

Finalement, la jeune hybride montra ce qu'elle pensait prendre et regarda son maitre le questionnant du regard. Elle empechait toujours la vendeuse de s'approcher. Elle n'aimait pas qu'on touche a ses ailes, et la vendeuse n'était vraiment pas amicale.

Elle avait choisit quelque pentalons et jupes simples, ainsi que des t shirts. Il y avait aussi une robe de soirée, mais ca, il ne le permetterrait surement pas.

La vendeuse était furieuse, mais des qu'elle faisait mine de s'approcher, Elisabeth l'en dissuadait d'un regard ou par un battement d'aile

Izaïah Klaüse le Ven 8 Fév 2008 - 21:31 a écrit:
Le jeune garçon attendit calmement et sans broncher que la jeune fille fasse son choix. Il avait tout son temps de toute manière. Il en profita pour faire un petit tour du magasin et regarder les vêtements tandis que la jeune fille et la vendeuse s’appliquaient à leur tâche.

Enfin, Elisabeth revint vers lui, la vendeuse à ses cotés. L’hybride lui montra les quelques vêtements qu’elle avait choisit et Izaïah du reconnaître qu’elle avait du goût. Pour la première fois il lui sourit
.

« Tu as aussi prit une robe de soirée ? Pourquoi pas... Tu auras bien des occasions de la mettre, je suis sûr qu’elle t’ira à ravir ! Par contre, tu en tires une drôle de tête. »

Sur sa dernière réflexion, il observa longuement Elisabeth puis reporta son attention sur la vendeuse.

« Vous aussi vous tirez une drôle de tête d’ailleurs… Dis moi, Elise, est-ce que la dame, ici présente, s’est montré polie et respectueuse à ton égard au moins ? » demanda-t-il en lançant un regard glacial à la vendeuse qu’il devinait mal à l’aise.

Evidemment, il ne doutait pas une seule seconde que celle-ci l’ai traité comme une cliente à part entière, au contraire, il savait pertinemment bien que c’était tout le contraire. La vendeuse le faisait clairement comprendre par son attitude non verbale.

Elisabeth le Ven 8 Fév 2008 - 21:41 a écrit:
Elisabeth regarda son maitre qui venait de revenir. Ce qu'elle avait choisit semblait lui plaire, et il lui sourit. Elisabeth resta un moment interloquée...personne ne lui avait sourit depuis bien longtemps. Son regard s'éclaira et elle lui sourit furtivement a son tour.

Il était d'accord pour la robe et disait meme qu'elle lui servirait.


Merci...

Elle n'aurais jamais pensé il y a quelques heures, dans sa cage, que son maitre lui acheterait des vetements dans une telle boutique...

Son maitre lui demada alors si la vendeuse avait eut une conduite respectueuse envers elle...

La jeune hybride se rendit compte alors qu'elle avait toujours ses ailes grandes ouvertes. Elle se forca a les fermer et a les ramener contre elle, bien que la vendeuse avec ses airs de dégouts continuels la dérangeais.


Ne vous inquietez pas....madame m'a tres tres...bien traitée...et tres bien conseillée...

Elle recula, et alla pres de son maitre, observant du coin de l'oeil la vendeuse qui avait l'air furieuse. Elle avait l'habitude qu'on la traite avec froideur, mais jamais elle n'avais vu un tel mépris sur le visage de quelqu'un. Le regard de la vendeuse lui faisait froid dans le dos

Izaïah Klaüse le Ven 8 Fév 2008 - 22:37 a écrit:
- Ne vous inquiétez pas....madame m'a très très...bien traitée...et très bien conseillée...
- Hmm… Bien, si tu le dis…
dit-il en se frottant doucement le menton d’un air pensif.

Il proposa d’aller payer, à quoi la vendeuse s’empressa d’acquiescer. Le jeune garçon paya par virement bancaire, sa carte dorée ne laissait plus s’échapper le doute qu’il appartenait clairement à une famille aisée aux yeux de la vendeuse qui plia les vêtements et les mis dans des sacs qu’elle tendit à l’hybride en lui lançant un regard mauvais.


« Vous feriez bien de surveiller votre attitude face à la clientèle car le dicton le dit bien “ le client est roi “ et vous avez tendance à l'ignorer.» Fit-il remarquer.

Une fois encore, il ne prit pas la peine de dire au revoir en quittant le magasin. Le majordome les attendait devant l'entrée, Izaïah lui fit mettre les sacs dans le coffre avant de monter à l’arrière du véhicule et de s’installer comme précédemment.

Le jeune garçon attendit qu’Elisabeth soit installée à son tour pour sortir un petit sachet, bien emballé de sa poche qu’il lui tendit.


« Tu peux l’ouvrir. » déclara-t-il.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Belzy Warumono le Lun 15 Nov - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzy Warumono

avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Une hybride à vendre...   Lun 15 Nov - 12:22

Elisabeth le Sam 9 Fév 2008 - 12:09 a écrit:
Elisabeth suivit son maitre jusqu'a la caisse ou il paya avec une carte dorée..

*Il est surement tres tres riche...*

Elisabeth prit le sac que la vendeuse lui tendit avec un air mechant. Elle faillit éclater de rire quand son maitre rabroua une nouvelle fois la vendeuse.

Apres cela, Elisabeth fit un clin d'oeil avec un petit air ironique a la vendeuse et s'empressa de suivre le jeune garçon qui quittait deja le magasin... Elle sourit, si son maitre était autoritaire, il la considérait comme une personne ou en tout cas, un etre a par entiere...pas comme certaines personnes commme cette vendeuse.

Le majordome prit tout les paquets, et la jeune hybride monta encore un fois dans la voiture, au coté de son maitre..

Il lui tendit ensuite un paquet. et lui dit qu'elle pouvait l'ouvrir

Elisabeth prit le sachet avec précaution


Qu'est ce que c'est?....

Elle regarda le paquet, redoutant ce qu'il s'y trouvait...

Izaïah Klaüse le Sam 9 Fév 2008 - 20:58 a écrit:
- Qu’est-ce que c’est ?...
- Ouvre, tu verras bien !
répliqua-t-il.

Trouvant que l’hybride mettait trop de temps à son goût, il reprit le sachet et l’ouvrit lui-même. A vrai dire, c’était la première fois qu’il offrait un cadeau à quelqu’un et il était impatient.
Dans le petit paquet il y’avait une petite barrette à cheveux couleur vermeil, très simple mais qu’il avait trouvé très jolie – pour une fille tout du moins.

Il tenta de se faire plus grand pour le lui mettre.


« Baisse un peu la tête. »

Le jeune enfant s’appliqua à sa tâche avec soin et des gestes précautionneux. Lorsque ce fut fait, il se rassit normalement et observa Elisabeth pendant un long moment, un sourire se dessina sur son visage qui parut moins sévère qu’auparavant.

« Je l’ai trouvé en faisant un petit tour dans le magasin pendant que tu choisissais tes vêtements. Je me suis dit que ça t’irait bien. J’avais raison, ça fait ressortir la couleur de tes cheveux. » dit-il avec une once de fierté dans la voix.

Il tendit la main vers la jeune fille et se saisit doucement d’une longue mèche de cheveux qui tombait sur ses frêles épaules.


« Ils sont doux… » murmura-t-il en fermant les yeux.

Puis, prit d’une soudaine mélancolie il lâcha les cheveux de l’hybride et reporta son attention sur l’extérieur de la fenêtre tout le reste du trajet. Jusqu’à ce que le majordome vienne lui ouvrir la portière.

Une fois à l’air libre, Izaïah inspira profondément et attendit sa compagne et son majordome chargé de tenir les paquets
.

« Nous y sommes. » déclara-t-il en désignant la résidence d’un geste large de la main.

Elisabeth le Dim 10 Fév 2008 - 12:44 a écrit:
Elisabeth hésitait a ouvrit le paquet, aussi son maitre s'en chargea t-il pour elle...
A sa grande surprise, il sortit une jolie barette pour cheveux.
La jeune hybride le regarda avec étonnement...elle s'attendait a un collier, une laisse, ou une chose dans le genre...

La jeune fille s'abaissa, pour qu'il puisse la lui mettre. Elle tressaillit légerement lorsqu'il posa la main sur elle, et elle retint son souffle le temps qu'il attache la jolie barrette..
Il agissait avec douceur, et la jeune créature se sentit peu a peu rassurée.

Une fois qu'il eut mit la barette, elle le regarda droit dans les yeux le temps qu'il l'observait... Il avait l'air content de lui..meme fier...

Elisabeth toucha la barette du bout des doigts, étonnée qu'on lui offra un tel cadeau, personne ne lui avait jamais rien donné...

Elle lui sourit, hésitant d'abord, puis souriant chaleureusement...


Merci...c'est..c'est tres joli...

Quelques minutes plus tard, le jeune garçon se saisit d'une des meches de cheveux de la jeune créature...D'abord hésitante, Elisabeth se laisse peu a peu aller et ferma les yeux avec un plaisir évident...Son maitre lui plaisait de plus en plus...

Il était plus jeune qu'elle, et plus petit en taille, mais la jeune fille préférait mille fois ca...

Ensuite, il parut triste et il la lacha...et resta silencieux pendant la fin du trajet.
Finalement, ils arriverent et sortirent de la voiture

Elisabeth regarda autour d'elle...Elle était en face d'une gardne maison, ou plutot d'un grand manoir...Elle s'avança vers son maitre


S'il vous plait...quel est votre nom? Ou plutot..comment dois-je vous appelez?

Izaïah Klaüse le Dim 10 Fév 2008 - 19:22 a écrit:
« Je m’appelle Izaïah mais contente-toi de m’appeler “Maître“ comme les autres. » répondit-il avec son petit air hautain habituel.

Il se dirigea vers la porte du manoir suivit de son majordome qui tenait les sacs et d’Elisabeth. Le portier ouvrit grand la porte et s’inclina à l’arrivée du jeune Maître qui ne lui accorda pas même un regard.

En entrant, il ouvrit les bras en croix et un domestique vint l’aider à retirer sa veste avant d’aller la mettre au vestiaire. Cela fait, il se ressaisit de sa canne au pommeau d’or et interpella une domestique qui passait par là :


- Vous vous chargerez de préparer une chambre pour Mademoiselle Elisabeth et de l’y conduire en veillant à prendre soin d’elle.
- Bien Maître. Répondit-elle en s’inclinant avant de repartir accomplir son ordre
- Suis-là. Ordonna-t-il à Elisabeth. Elle va te montrer et tu pourras rapidement t’installer. Après libre à toi de faire ce que tu veux, tu peu visiter la demeure librement de toute façon tu distingueras bien les pièces qui te sont inaccessibles. Moi, je suis fatigué, je vais me reposer dans mes appartements, on se revoit plus tard. Décréta-t-il en commençant déjà à s’éloigner.

Son majordome voulut le suivre et l’aider, il y’avait des escaliers à grimper mais Izaïah le freina d’un geste :

« Je saurai me débrouiller, merci, occupez-vous plutôt de conduire Elisabeth à sa chambre et d’y déposer ses affaires. »

Sur ses mots, il poursuivit sa route, il boitait plus que la tout à l’heure, il s’était vraiment surpasser aujourd’hui.

Arrivé dans ses appartements, il s’affala sur le sofa et souffla un coup. Il regarda le plafond, l’air songeur. Puis, il sortit de sa poche un petit sachet qu’il ouvrit, dedans, il y’avait une barrette pour les cheveux, turquoise. Il l’observa longuement. La sienne avait fait plaisir à Elisabeth, celle-ci plairait-elle à sa mère ? Il avait pensé qu’elle ferait ressortir la couleur de ses yeux. Le jeune enfant la serra doucement dans sa paume et la posa contre son cœur avant de s’endormir.


« Maman… » murmura-t-il dans son sommeil.

[Pour moi, le sujet est terminé ^^]

Elisabeth le Dim 10 Fév 2008 - 20:46 a écrit:
[ok^^ je reponds ici et puis je fais une suite dans le manoir^^]

Elisabeth suivit son jeune maitre tout en observant le manoir...
Cet endroit regorgeait de domestiques, qui s'empressait de venir aider leur maitre au moindre claquement de langue de celui ci.

Il ordonna a Elisabeth de suivre un des domestiques qui devait lui montrer sa chambre...
Sa chambre? Elisabeth le dévisagea, étonnée, elle avait droit a une chambre?
Elle avait droit de visiter de surcroit.

La jeune hybride hocha la tete


Bien...maitre...

Elle enboita le pas au domestqieu qui allait lui montrere sa chambre, non sans se retourner pour voir que son jeune maitre boitait...plus qu'avant...

Mais elisabeth ne fit aucune remarque, et elle suivit le domestique...


[Voilà^^ fin du topic suite ---> Manoir Klaüse]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une hybride à vendre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une hybride à vendre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maisons à vendre: 10 500$
» cravane a vendre
» A vendre Iveco turbo daily 120 cv full équipée motocross
» RMZ250du polinet a vendre
» plastiques moto a vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alive :: Archive S&M-
Sauter vers: