Alive


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lothar Lughtierne

Aller en bas 
AuteurMessage
Belzy Warumono

avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Lothar Lughtierne   Sam 4 Sep - 13:32


  • Avatar(s)
    Spoiler:
     
  • Signature(s)
    Spoiler:
     


    FICHE

  • Identité
    Spoiler:
     

  • Description Physique
    Spoiler:
     

  • Description Psychique
    Spoiler:
     

  • Histoire
    Spoiler:
     
    Spoiler:
     
    Spoiler:
     


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzy Warumono

avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Lothar Lughtierne   Dim 13 Fév - 12:40


    IDENTITÉ
    ________
  • Nom : Lughtierne, d'adoption
  • Prénom(s) : Lothar
  • Surnom(s) : Lo'
  • Age : 19 ou 20, Il a arrêté de compter
  • Territoire : Din...

  • Comme on peut le constater, Lothar dégage une certaine prestance, il arrive souvent qu'on le craigne un uniquement à cause de son physique. Il entretien quotidiennement une carrure athlétique et ne compte pas se laisser ramolire par les année. Dans un environnement où seul règne, la loi du plus fort, il se doit de le rester.

    Lothar possède une chevelure mis longue et sombre, sa mèche lui sert à cacher l'un de ses yeux que certains ont déjà pu observer comme étant d'un bleu clair et profond. Dévoilant uniquement son œil mordoré qu'il affectionne plus que l'autre, en effet celui-ci à pour effet de fasciner, ce qui lui plais justement. Il lui donne aussi un regard à vous faire froid dans le dos lorsqu'il arbore une de ses expressions peu rassurante.

    De grande taille, ce qui s'accorde plutôt bien avec sa carrure, il s'habille souvent avec des tenue assez près du corps, fier de pouvoir montrer ses efforts pour entretenir sa silhouette de parfait guerrier. Bien sur cette musculature n'est pas uniquement là pour faire joli. Il n'y aurait aucune fierté à cela.

    "Je m'en foutiste" serait une parfaite expression pour déterminer le caractère de Lothar. Mais ce serait beaucoup trop résumé. Le problème avec Lothar, c'est qu'il n'a pas vraiment caractère définit. Il change au fil des jours et au gré de ses humeurs.

    Les points importants à retenir sur son caractère sont, qu'il est très vite contrarié pour pas grand chose et plutôt impulsif. Il se sent souvent attaqué par les geste ou les propos des autres, même quand il n'est pas directement vise et réagit souvent de façon violente, que ce soit par les geste ou par la parole. Il ne pèse pas ses mot et préfère dire tout ce qu'il pense.

    Il ne perd pas son temps à s'attacher à des choses inutiles, c'est un grand solitaire qui ne supporte pas l'aide des autres et préfère se débrouiller par lui même, essayez de lui proposer un coup de main et il aura l'impression que vous le prenez pour un imbécile ou un incapable, vous risqueriez gros. Il peut parfois prendre un malin plaisir à se jouer des autres, autant des plus faible que des plus fort, il ne fait pas de différence.

    Lothar à un énorme problème avec l'autorité, il ne supporte pas que quelqu'un se place au dessus de lui, sans pour autant se prendre pour le maître du monde, il sait où est sa place malgré tout mais n'aime simplement pas se faire marcher dessus. Marchez sur la ville si vous le voulez mais pas sur ses habitants. Il lui arrive parfois de rendre service, seulement s'il y trouve un intérêt. Même s'il est très intelligent et plutôt habile de ses main, il préfèrera régler les choses simplement pour ne pas trop se faire remarquer.

    HISTOIRE
    _________

    On avait jamais vu pareil tempête dans les hauteurs de la cité, la neige tombait à gros flocon et le vent soufflait à grande rafales. De l'extérieur d'un grand manoir glaciale, on pouvait voir qu'une seule pièce était éclairée, elle se trouvait à l'étage. Dans cette grande pièce douillette, brûlait un feu de cheminé. un homme faisait les cents pas dans le couloir voisin, jusqu'à ce qu'un petit cri se fasse entendre. L'homme éclata de joie et se précipita dans la pièce. C'est alors qu'un second petit cri retentis... Dans ses bras, la femme qui avait assisté son épouse portait deux petits trésors contre sa poitrine.

    Plus l'homme s'approchait, plus son sourire disparaissant. Malgré les petits cris de ces deux petits garçons qui auraient du rendre ces jeunes parents fou de bonheur, l'ambiance était pesante. L'homme était soudain pensif, il regardait les flammes danser dans l'âtre avant de regarder vers son épouse. La jeune femme détourna le regard, sentant les larmes monter, elle ne pouvait pas... Il lui était impossible de se faire à l'idée d'abandonner un de ces deux petits êtres qui avaient grandi dans son ventre, sa chaire, son sang. Pourtant, il ne pouvait y avoir qu'un seule héritier dans cette grande famille...

    Les enfants ne pleuraient plus, blotti dans les bras de la bonne, imperturbables et si innocents, elle aussi sentait les larmes déborder de ses yeux plein de tendresse en regardant ces deux petits anges. Le regard plein de tristesse, l'homme s'approcha de la bonne, regardant ces deux petits être identiques, qui portaient les traits de sa longue lignée et l'on pouvait lire toute la souffrance dans son regard.

    Résigné, il prit lui-même l'un des deux nouveaux nés et s'en alla malgré la tempête, serrant cette petite chose si fragile contre son cœur. Sur le chemin, il ne put s'empêcher de verser quelques larmes. Pendant ce temps, l'autre petit garçon restait bien au chaud, blotti contre sa mère qui s'était épuisée à pleurer, endormie en gardant son seule trésor contre son cœur.

    L'homme laissa l'enfant dans une foret malgré la neige, à l'abri entre les racines d'un arbre. Sans la chaleur réconfortante de son géniteur, l'enfant de mit à pleurer, ses cris surpassant les sifflements du vent qui ne s'était pas calmé, tout emmitouflé dans sa couverture, il lui manquait malgré tout le confort dont bénéficiait maintenant son jumeau. Le cœur déchiré, l'homme s'en alla en ne laissant qu'une dague gravé de ses armoiries à côté du petit corps. Fort heureusement, l'enfant fut recueilli par un vieil homme qui vivait seul depuis la mort de son épouse.
  • He ! Revient par ici sale bestiole !

    Le petit lapin s'arrêta un instant sans savoir quel chemin prendre pour échapper à son poursuivant, puis se précipita aux cris de l'enfant qui le pourchasser sans relâche depuis plusieurs heures déjà, portant déjà à sa ceinture, l'un de ses congénères qui avait succombé à ses coups de pierre. Acculé et blessé, la petite créature s'arrêta et se recroquevilla, attendant la fin. Le garçon approchait, une grosse pierre à la main, comme celle qui avait déjà blessé le pauvre animal. L'enfant s'apprêtait à donner le coup de grâce lorsqu'il fut interrompu.

  • Arrête !

    Un autre enfant s'approcha de lui en courant avant de s'interposer pour protéger la petite créature.

  • Ne lui fais pas de mal...
  • Pousse toi de là, tu vas me faire perdre mon diner !

    Le garçon leva sa pierre, menaçant, quand il vit que celui qui se trouvait en face de lui fouillait dans sa poche.

  • Si tu as besoin d'argent tiens, tu devrais en tirer un bon prix.

    Le garçon rattrapa la dague qu'on venait de lui lancer et la pierre retomba lourdement sur le sol... Cet objet ne lui était pas inconnu. Après quelques secondes, le jeune garçon sorti de sa sacoche sa propre dague pour la tenir à côté de la première. A quelques détails près, elles étaient identiques, si ce n'est que la sienne avait bien plus souffert, l'autre était restée dans son état d'origine, impeccable et on pouvait encore y voir les armoiries gravées...

    Sous le choc, le garçon regarda son vis à vis, celui-ci était en train de prendre le petit lapin dans ses bras, de le rassurer en le cageolant. Il était en train de câliner son diner qu'il poursuivait depuis des heures déjà et qui allait surement lui filer entre les pattes. En y regardant bien, Le garçon portait de beau vêtements, il était propre sur lui, malgré le fait qu'il se promenait dans les bois. Ses cheveux étaient bien coupés alors que les siens, lui retombaient à moitié dans le visage. En y regardant bien... A quelques détails près, comme pour ces dagues, ce garçon et lui étaient identiques...

    Le garçon fut sorti brutalement de ses pensés par un couple de cavaliers qui arrivaient derrière lui. Le petit garçon qui tenait le lapin dans ses bras couru vers eux pour le leur montrer. La mère était radieuse, tellement belle. Le père semblait soulagé d'avoir retrouvé son petit garçon. Personne ne l'avait remarqué lui... Pendant que le petit garçon tentait de convaincre ses parents de pouvoir ramener le petit lapin à la maison, il regardait ces étrangers, eux aussi très propres et bien habillés, sur des montures magnifiques qui ne le voyaient même pas et qui souriaient.

    Quelque chose venait de se briser en lui, une haine froide, encore plus glaciale que le vent qui soufflait le jour de son abandon, pouvait se lire dans ses yeux. Et alors que ces trois étrangers s'éloignaient sans même lui avoir adressé un regard, le petit garçon qui tenait le lapin dans ses bras tourna la tête vers lui et lui sourit, d'un sourire radieux... Brûlant de rage, l'enfant lança la dague à l'aspect neuf dans la neige qui avait recommencé à tomber, comme ce jour maudit, celui qui n'aurait jamais du voir venir ces deux petits garçons.

    Peut de temps après, le vieil homme qui l'avait recueillit finit par quitter ce monde tout naturellement. Le garçon continuait à chasser dans les bois pour subvenir à ses besoins. Si bien qu'il finit par se faire arrêter pour sa chasse illégale. Il fut décidé qu'il n'avait plus rien à faire sur Wan puisqu'il ne valait rien et qu'il n'avait pas la moindre famille. Encore une fois, il fut abandonné, laissé dans le froid, jeté comme un déchet, une chose inutile... de trop...
  • Il n'avait pas quitté Wan sans rien. Il avait emporté avec lui les recherches de cet homme qui l'avait recueilli. Ce vieil homme, justement, s'avérait être un brillant scientifique de Wan, recherché depuis longtemps pour subir le même sort que son petit protégé actuellement. Comme ses projets n'avaient jamais abouti, les grosses têtes de Wan l'avaient jugé inutile et trop coûteux.

    Le petit garçon, qui avait bien grandi maintenant, repris donc les recherches, avec tout le matériel qu'il pouvait trouver à Din et du matériel, ce n'est pas ce qu'il manquait, la décharge était pour lui une véritable mine d'or.

    Il passa tout le reste de son enfance à fabriquer un cyborg assez particulier qui lui permettrait peut-être de reprendre la place qu'il méritai sur Wan...

  • Autres : Sous sa mèche se cache un œil bleu. Il préfère laisser voir son oeil mordoré qui lui donne un peu plus de prestance et se conforte dans l'idée qu'ainsi, on ne le prendra jamais pour son frère.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzy Warumono

avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 31
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Lothar Lughtierne   Dim 13 Fév - 13:13

Nolan (Jumeau de Lothar Lughtierne)

J'aimerais qu'on me consulte pour faire ce personnage si c'est possible étant donné l'importance. Je peux aider pour faire la fiche s'il le faut. Je peux faire des images, avatars, etc aussi.

Avatar :
Origine du personnage sur l’avatar : Allelujah Haptisme de l'anime Mobile Suit Gundam 00 (obligatoire)
Nom : A trouver
Prénom(s) : Nolan
Surnom(s) :
Age : 20 ans
Territoire : Wan

Description Physique : Pour plus de simplicité , référez vous au physique de son jumeaux. (ça ne veut pas dire copier) Les détails qui diffèrent, sont le côté de la mèche et la couleur de son oeil visible, parfois les deux sont visibles aussi (son gauche est bleu et son droit est doré dans sa position). Autrement il doit lui aussi entretenir sa silhouette musclé pour le bien de son métier.

Description Psychique : Il est quasiment l'opposé de son jumeau, plus doux, plus attentionné et plus docile même s'il à lui aussi quelques difficulté avec l'autorité, c'est seulement qu'il n'aime pas obéir quand ce n'est pas quelque chose de juste. Il est aussi plus souriant et plus timide.

Histoire : Inspirez vous du début de l'histoire de Lothar Lughtierne pour avoir un bon départ, la naissance devrait différer un peu sur la fin et la suite est totalement différente puisqu'ils n'ont pas du tout vécu de la même façon. Vous êtes plutôt libre tant que vous respectez le fait que, les parents de Nolan l'aimaient beaucoup et ne lui ont jamais parlé d'un éventuel frère. Ils l'ont toujours couvé mais pas trop et lui ont inculqué de bonne notion pour qu'il en vienne à défendre Wan.

Autres : Le métier prévu pour lui est Gardien de Wan

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lothar Lughtierne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lothar Lughtierne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anduin Lothar - Le Lion d'Azeroth
» Lothar, l'homme oublié
» Asgeir Lothar - When your time comes, you must lead with your head, not with you
» Rugit comme le lion que tu es - Anduin Lothar
» Lothar Beurk [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alive :: RP + Projects :: My Characters :: My Characters-
Sauter vers: